Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 mars 2014 3 12 /03 /mars /2014 13:36

Un débat public sur le thème "Politique migratoire de l'Union européenne : un refoulement pour les droits des migrants en Grèce ?" est organisé par PICUM, Amnesty International, le Réseau européen contre le racisme, Médecins du Monde et le Réseau européen pour les femmes migrantes

Mardi 20 mars 2014, de 9h à 12h30 au Parlement européen à Bruxelles, salle ASP (Altiero Spinelli) A3E-2

Le débat sera en anglais et en grec.

Il se situe dans le cadre du programme "Aborder la criminalisation des migrants en Grèce"

http://picum.org/en/our-work/projects/addressing-criminalisation-of-migrants-in-greece/

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
10 mars 2014 1 10 /03 /mars /2014 11:15

Une pétition demande la fermeture des centres de rétention en Grèce :

http://www.avaaz.org/en/petition/Greek_and_European_politicians_ELLINIKON_KAI_EYROPAIKON_ARHON_Shut_down_the_Detention_Centers_for_MigrantsNa_kleisoyn_ta/?tPqgIab

Voici le texte de l'appel en français :

" Fermez les centres de détention pour migrants.

Au 21e siècle en Grèce, une opération a été mise en place dans le but de terririser, torturer et humilier des milliers de personnes, tout en nous insultant tous : les réfugiés et les migrants sont mis dans des camps de concentration. Ce sont de véritables entrepôts pour humains, dont le seul crime est qu'ils sont dans le pays sans papiers !

L'État grec, sans une trace d'humanité ou de sensibilité, condamne des milliers de migrants (y compris des mineurs, des personnes qui ont besoin d'une assistance médicale et des victimes de la torture) à un emprisonnement de 18 mois dans les conditions les plus déplorables : pas de sorties dans la cour, manque complet d'hygiène, nourriture et soins médicaux inadaptés, pas de communication avec les amis ou la famille.

Les groupes internationaux pour les droits de l'homme ont documenté les conditions de détention scandaleuses des migrants et des demandeurs d'asile en Grèce et le pays a été condamné de manière répétée par les tribunaux européens pour avoir soumis les réfugiés et les migrants à des traitements inhumains et dégradants.

La grande majorité des détenus dans les centre de rétention ne peuvent pas être expulsés, ce qui fait de leur emprisonnement rien d'autre qu'une punition pour avoir essayé d'échapper à la guerre et à l'extrême pauvreté.

Le but de l'État est de décourager de nouveaux migrants d'entrer en Grèce.

Ces pratiques sont consacrées par les plus hauts échelons de la police, comme ça a récemment été révélé par un enregistrement choquant, dans lequel on entend clairement le chef de la police nationale déclarer à ses officiers que "nous devons leur rendre la vie impossible".

70 ans parès l'Holocauste et les crimes nazis, et après que les Nations unies aient établi les droits de l'homme comme moyen de prévenir le retour d'une telle tragédie, les centres de rétention sont une réalité dans de nombreux pays européens, et isl paraissent justifier le nom qui leur a été donné : camps de concentration.

NOUS POUVONS Y METTRE FIN MAINTENANT !!! "

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 23:05

Les arrivées d'exilés sur les iles grecques se poursuivent. À Lesbos, 40 personnes le 28 février, 37 le 1er mars, 43 le 2 mars. Le centre de rétention de l'ile, près du village de Moria, se déleste, et le centre autogéré PIKPA accueille les personnes libérées.

Le 7 mars, 110 nouveaux arrivants, dont 60 Syriens. Le centre de rétention près de Moria est plein, le centre autogéré PIKPA aussi, avec 35 personnes libérées du centre de rétention, 20 nouveaux arrivants enregistrés par la police, et 13 résidents permanents. Les autres nouveaux arrivants sont à la rue.

PIKPA est une maison ouverte par des habitants pour accueillir les exilés venus de la mer. Les murs appartiennent à la municipalité. Le lieu a été l'objet de plusieurs tentatives de récupération de la part des agents de l'agence européenne Frontex présents dans l'ile.

Plus d'information sur http://lesvos.w2eu.net/

Ci-dessous la brochure distribuée par Welcome to Europe aux nouveaux arrivants.

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
8 mars 2014 6 08 /03 /mars /2014 21:21

Les arrivées d'exilés sur les iles grecques se poursuivent. À Lesbos, 40 personnes le 28 février, 37 le 1er mars, 43 le 2 mars. Le centre de rétention de l'ile, près du village de Moria, se déleste, et le centre autogéré PIKPA accueille les personnes libérées.

Le 7 mars, 110 nouveaux arrivants, dont 60 Syriens. Le centre de rétention près de Moria est plein, le centre autogéré PIKPA aussi, avec 35 personnes libérées du centre de rétention, 20 nouveaux arrivants enregistrés par la police, et 13 résidents permanents. Les autres nouveaux arrivants sont à la rue.

PIKPA est une maison ouverte par des habitants pour accueillir les exilés venus de la mer. Les murs appartiennent à la municipalité. Le lieu a été l'objet de plusieurs tentatives de récupération de la part des agents de l'agence européenne Frontex présents dans l'ile.

Plus d'information sur http://lesvos.w2eu.net/

Ci-dessous la brochure distribuée par Welcome to Europe aux nouveaux arrivants.

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
6 mars 2014 4 06 /03 /mars /2014 12:47

Pendant l'été 2009, le camp No Border qui s'est tenu sur l'ile de Lesbos, à quelques kilomètres des côtes turques, a été l'occasion d'une lutte de plusieurs mois qui a abouti à la fermeture du centre de rétention de l'ile, Paganni.

En octobre 2013, un groupe de jeunes exilés qui sont passés par Lesbos et de militants sont retournés sur l'ile pour y renouer des contacts et manifester leur solidarité avec les exilés y arrivant aujourd'hui et les militants qui les soutiennent.

Ils ont édité une brochure en anglais, allemand et grec sur leur voyage : Retour à Lesbos".

Brochure "Retour à Lesbos"

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
5 mars 2014 3 05 /03 /mars /2014 08:11

Un article qui part de la situation aux frontières maritimes pour visiter l'ensemble de la politique migratoire européenne, conçue non en terme de prétendus dysfonctionnements, mais au contraire envisagée dans sa cohérence : "La dissuasion par la noyade : l'Europe forteresse et ses cimetières marins", par Vicky Skoumbi, du conseil scientifique d'Attac France.

https://france.attac.org/spip.php?page=revue-cs&id_article=2895&id_newsletter=14

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
2 mars 2014 7 02 /03 /mars /2014 14:23

À la suite du Danemark, la Belgique vient de décider de suspendre le renvoi des demandeurs d'asile vers la Bulgarie dans le cadre du règlement Dublin III, suivant les recommandations du Haut Commissariat aux Réfugiés des Nations unies (HCR). Le règlement Dublin III détermine le pays responsable du traitement d'une demande d'asile, souvent le pays d'entrée dans l'Union européenne.

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/1796329/2014/02/18/La-Belgique-ne-renvoit-plus-de-demandeurs-d-asile-en-Bulgarie.dhtml

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 09:52

Une nouvelle manifestation de protestation contre les conditions de vie et l'enfermement sans limite connue, des exilés cousent leur bouche et entament une grève de la faim au centre de rétention de Corynthe.


Un article (en français) en accès libre sur Okeanews :

http://www.okeanews.fr/20140221-grece-des-conditions-de-vie-desastreuses-dans-les-centres-de-detention-pour-migrants?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Articlesdusamedi#axzz2uE2OkvAk


Et une vidéo (en anglais) reprenant des images faites à partir de téléphones portables par des exilés dans le centre de rétention :

http://www.globalpost.com/video/6071134/location-why-refugees-greece-are-sewing-their-mouths-shut

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 17:59

Le gouvernement grec a publié des statistiques 2013 concernant les étrangers.

On y note une baisse de 46% du nombre d'étrangers arrêtés, baisse importante des arrestations à la frontière terrestre avec la Turquie, hausse à la frontière maritime - ce qui correspond au renforcement des moyens de contrôle à la frontière terrestre, les exilés passent par les iles ou entrent dans l'Union européenne par la Bulgarie. Légère baisse des arrestations sur le reste du territoire grec - notamment l'opération Xenos Dias, consistant en des rafles et contrôles au faciès dans les rues d'Athènes.

Si le nombre d'arrestations a diminué, le nombre d'expulsions a augmenté de 18%. Bien entendu, les refoulements illégaux à la frontière ne sont pas comptés.

Quant au nouveau dispositif de traitement des demandes d'asiles, il a permis d'examiner presque 6000 demandes, mais il en reste encore 27000 en attente depuis parfois plusieurs années.

Sur le site d'Infomobile :

http://infomobile.w2eu.net/2014/02/09/numbers-of-arrested-migrantsrefugees-in-greece-decrease-by-462-asylum-service-published-statistics/

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece
16 février 2014 7 16 /02 /février /2014 18:17

Une réfugiée syrienne bloquée en Grèce comme des milliers d'autres. Âgée de 107 ans, elle veut juste rejoindre sa famille en Allemagne pour mourir parmi les siens.

En accès libre sur Okeanews :

http://www.okeanews.fr/20140213-sabria-ancienne-refugiee-du-monde-le-visage-de-nos-echecs-collectifs?utm_source=wysija&utm_medium=email&utm_campaign=Articlesdusamedi#axzz2tPb1meYs

Partager cet article
Repost0
Published by exilesengrece